RDC/Equateur : La ville de Mbandaka toujours sous menace de la quatorzième épidémie de la maladie à virus Ebola

C’est depuis le 23 avril 2022 que les autorités de la RDC ont déclaré la quatorzième épidémie de la maladie à virus Ebola dans la ville de Mbandaka, chef-lieu de la province de l’Equateur au Nord-Ouest de la RDC. Actuellement le cumul des cas est de cinq dont quatre cas confirmés et un probable. Le dernier cas en date est du 19 mai 2022.  Pour faire face à cette épidémie qui a déjà fait cinq morts, le ministère de la santé mène la campagne de vaccination à l’intention des contacts des cas confirmés. Le problème c’est la faible adhésion de la population note Docteur Mory KEITA Manager à l’organisation mondiale de la santé dans la ville de Mbandaka.

 « Il faut le reconnaitre nous n’avons pas une grande adhésion comparativement aux épidémies précédentes parce que depuis le début de l’épidémie nous n’avons vacciné jusqu’à la date du 28 mai 2022 que 1149 participants parmi lesquels 278 contacts. Ce chiffre est inférieur par rapport aux épidémies précédentes où on a pu vacciner un très grand nombre ».

Face à cette hésitation vaccinale Dr Mory KEITA sollicite le fort engagement communautaire et aussi une participation de l’église, de la communauté à la base pour expliquer à la population le bienfait de ce vaccin.

«  Aujourd’hui on devrait amener les communautés à accepter rapidement le vaccin pour nous permettre de rompre la chaine des transmissions. Nous sollicitons un fort engagement de la part des leaders religieux parce que dans cette zone les pasteurs sont une catégorie des leaders très écoutés, nous sollicitons vraiment leur engagement car tout part de la confiance parce que malgré les efforts qui sont fournis par les équipes de la CREC nous n’avons pas encore atteint les résultats escomptés ».

Le virus Ebola a été identifié pour la première fois en RDC en 1976. L’épidémie actuelle est la sixième depuis 2018. Cette maladie se transmet à l’homme par des animaux infectés. La transmission humaine, elle, se fait par les liquides corporels avec pour symptômes des fièvres, vomissements, saignements, diarrhées.

Patrick KAHONDWA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *