Kigali : Le déploiement des équipes médicales dans les CAR FREE ZONES pour éviter les nouveaux cas de covid19

Il est déjà 17h heure de Kigali, nous passons à Remera plus précisément dans le quartier Gisimenti j’y trouve déjà presque tous les cabarets sont bien prêt pour l’ambiance du CAR FREE ZONE (endroit non-accès aux véhicules uniquement durant les week-end).

Les chaises ne sont plus dans les cabarets, ils sont mis dehors en attendant que les premiers clients arrivent.

Un constat sûr, il n’est chose facile de s’assurer du respect des mesures barrières contre la pandémie de covid19.

Madame Lyse, gérante de l’un de ces cabarets nous rassure que toutes les mesures sont respectées car ses clients sont majeurs et sont au courant de la pandémie.

Après quelques minutes de ma visite à ce CAR FREE ZONE, l’ambiance a bien commencé avec la musique presque dans tous les cabarets sur place.

Il n’a pas pris plus d’une heure de voir la foule venue de tous les coins de cet espace. Un ami à moi qui conduit sa voiture depuis Kacyiru m’appelle au téléphone me disant qu’avec cet embouteillage notre rencontre de Gisimenti risque d’être reporté.

Entre-temps, les embouteillages deviennent de plus en plus serré sur la ligne Kimihurura-Gishushu-Gisimenti.

A l’entrée de cet espace il y a des agents de service de sécurité en tenue militaire et les policiers, vous passez tranquillement et vous choisissez une bonne place qui vous convient avant de commander à boire ou une brochette.

Cependant, un homme entre accompagné d’une jeune fille. Je lui approche et lui demande s’il peut m’accorder une interview et la première réaction : “si tu veux une interview, pas de photos avec cette jeune fille ici”

Je lui réponds que les photos ne sont pas nécessaires, il accepte.

En vous rendant ici, comment est-ce que vous respectez les mesures barrières pour la lutte contre la covid19 ?

Il a répondu : “en tant qu’homme mature je respecte toutes les mesures, mais il faut aussi se divertir c’est aussi très important pour notre santé, bien sûr on ne peut pas boire la bière en portant le cache-nez, n’est-ce pas journaliste ?”

Les autorités de la ville de Kigali ont de leur côté réagi aux critiques des internautes qui accusent ces derniers de ne pas imposer les mesures strictes de lutte contre la covid19 en cet espace où se regroupent plusieurs gens.

Via le réseau social twitter, l’agence rwandaise de la santé RBC (Rwanda Biomédical Center) a expliqué que pour éviter la propagation dans ces endroits dites CAR FREE ZONE, pour dire Gisimenti et Nyamirambo à Biryogo, une équipe médicale y est installée dans une tente pour vacciner les personnes non encore vaccinees.

Pour rappel, la décision d’introduire ces CAR FREE ZONE a été prise par la mairie de la ville de Kigali depuis plus d’un mois.

Florent NDUTIYE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *