Nord-kivu : Des vidéos forums pour sensibiliser les élèves du territoire de Nyiragongo

L’organisation village d’espoir a organisé des séances vidéos forums à travers son outil ‘’cinéma mobile’’ dans des écoles du territoire de nyiragongo, à une dizaine des kilomètres de la ville de Goma.

Ces séances clôturées le 17 décembre dernier ont porté notamment sur la prévention des violences basées sur le genre, la prévention de la covid 19, le choléra ainsi que l’éducation à la paix en milieu scolaire. « Plus de 300 élèves de la 5è et 6è ont été bénéficié ces séances de sensibilisation dans les 6 écoles du Territoire de Nyiragongo» a souligné Calvin Habamungu, modérateur de ces séances de projection et assistant programme à l’organisation Village d’Espoir.

 Il a ajouté que des vidéos sur la cohabitation pacifique, l’éducation pour tous et les mesures barrières contre la covid 19 ont été projetées.  Selon la chargée des programmes Fatima Ibrahim, ces séances de projection s’inscrivent dans le cadre du projet réponse d’urgence, accès à l’éducation aux élèves victimes de la dernière éruption du volcan nyiragongo , et cela est fait avec l’appui financier de l’Unicef. « L’objectif de ce projet était de sauver l’année scolaire 2020ˍ2021 perturbée par la fermeture des écoles à la suite de l’’éruption volcanique de Mai dernier. Il permet aux enfants et adolescents du territoire de nyiragongo de recevoir une éducation de qualité dans un environnement sûr et protecteur » a souligné Fatima. 12 écoles du Territoire de Nyiragongo bénéficient des activités dudit projet. 5 de ces douze écoles bénéficiaires ont été complètement consumées par la lave volcanique.  « Nous avons installé 20 tentes pour servir des salles de classe temporaires dans neuf  écoles. Ces salles de classes sont équipées en pupitres, chaises, tableaux et autres. 84  membres du corps enseignant dont des directeurs et des enseignants ont été formé sur l’éducation à la paix, la gestion des catastrophes naturelles, l’hygiène, la prévention du choléra et la Covid 19. Des cours de récupération ont été organisés pour 720 enfants victimes de l’éruption volcanique du 22 mai 2021 ». a conclu Fatima Ibrahim . Un appui qui a sauvé l’année scolaire et redonner espoir a indiqué Shukuru Malira Faustin, directeur du complexe scolaire « par la grâce », bénéficiaire du projet.  

Desanges Kihuha   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *