Valentine BAENI, la vaillante journaliste de l’Ouganda

Valentine BAENI, la vaillante journaliste de l’Ouganda

.

Fille du Pasteur Edmond LUNENO et de Mme Henriette LUBUNGO, c’est dans l’Eglise que Valentine BAENI travaille sa voix qu’elle utilisera plus tard dans la presse. Elle chante dans l’Eglise de son père dès l’âge de 12 ans.

Après ses études secondaires en 2006, elle se décide de faire les études universitaires à l’Université de Conservation de la Nature et du Développement dans le territoire de Lubero, dans la Faculté de Sciences de l’Information et de la Communication. A cette époque, c’est la seule Université qui a cette Faculté dans la Province du Nord-Kivu.

Un début de carrière avec activisme  pour les droits humains

C’est depuis 2010 que Valentine est graduée en Communication. Elle débute sa carrière comme Journaliste Reporter et présentatrice du Journal en Swahili à Mishapi Voice Tv une des meilleures chaînes de radio et télévision qui émet depuis la ville de Goma, à l’Est de la RépubliqueDémocratique du Congo.

Elle y présentera également une émission politique « Jiweke Wazi », termes swahili qui peuvent par « En toute franchise ». Cette émission qui lui vaudra à la fois les éloges et les ennemis dans le monde politique de la Province du Nord-Kivu.

Membre de l’UCOFEM (Union Congolaise des Femmes des Médias du Nord-Kivu), Valentine écrit aussi des articles sur la promotion des droits de la femme à travers les médias en ligne et notamment sur le site  https://habarirdc.net/. Elle a aussi travaillé dans la rédaction de la Radio Communautaire Pole Fm de l’Organisation Pole Institute pour la promotion interculturelle dans la Région des Grands-Lacs en 2017.

En 2016, elle avait déjà intégré le RE.ME.D RDC (Réseau de Médias pour le Développement en RDC), comme Chargée de communication et de productions des émissions, des spots de sensibilisation, et des différents microprogrammes de conscientisation sur le développement.

Une entrée tardive mais satisfaisante chez Internews

A deux mois de la fin du projet Covid19 -Réponse Rapide dans la Région des Grands Lacs, d’Internews, Valentine BAENI est sollicitée par le Desk Régional afin de couvrir l’actualité sur la Covid19 et la Paix dans le camp permanent des réfugiés congolais, rwandais et burundais de Kyaka, en Ouganda. Un travail qu’elle exécutera avec faste ! « Malgré son entrée tardive dans l’équipe de l’émission régionale Afia Amani Grands Lacs, Valentine a donné le meilleur d’elle-même, elle s’est vite adaptée au style de ce programme et on n’avait pas senti le déséquilibre qui pouvait surgir avec le départ des anciens correspondants de l’émission en Uganda », témoigne un fidèle auditeur de l’émission Afia Amani Grands Lacs au Burundi.

Vie familiale 

Valentine BAENI est mariée à Dunia MUMBERE, et est mère de 5 enfants dont 3 garçons et 2 filles. Dans l’entretien que nous avons eu avec elle en écrivant son portrait, elle nous informe, non-sans-rire : « Je n’ai pas fini, je compte faire encore d’autres enfants. Les enfants sont une bénédiction de Dieu, et je suis encore trop jeune ! ».

Rêves

Valentine BAENI veut continuer à travailler avec les médias, mais dans un climat apaisé. Elle estime que les journalistes de la Région des Grands-Lacs peuvent être de très bons journalistes, mais le climat politique dans les pays de la Région ne se prête à les aider afin d’exceller dans leur métier. Les intimidations, les kidnappings, les meurtres des journalistes ne facilitant pas la liberté de la presse dans ces pays, Valentine compte explorer des nouveaux horizons pour mettre à l’abri sa famille et poursuivre tranquillement sa carrière de journaliste professionnelle.


Serge BISIMWA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *