Desanges KIHUHA, la voix des anges

Desanges KIHUHA, la voix des anges

Tout lui était destiné pour devenir une très bonne journaliste, et elle l’est devenue.  

« C’est mon père qui m’a donné la passion des médias » ; nous confie Desanges KIHUHA dans un entretien que nous avons eu lors de la rédaction de son portrait.

Et de renchérir : « Mon père était un cultivateur ; chaque soir en rentrant à la maison, il nous invitait tous à ses côtés pour suivre avec lui, les informations de la BBC Swahili et de la Voix de l’Amérique. Après, chacun de nous devait lui dire ce qu’il a retenu de l’actualité. Je n’avais que 5 ans, et cet exercice me plaisait beaucoup. »

Ses débuts dans la presse

Diplôme de fin d’études secondaires en Sciences sociales à la main, Desanges quitte son village natal de Bulotwa pour poursuivre ses études universitaires dans un autre village, dans le même territoire de Lubero, en 2005.  Sur place, elle s’inscrit en Sciences de l’Information et de la Communication à l’Université de la Conservation de la Nature et de Développement.

Pendant qu’elle passe son stage académique à la Radio Communautaire Tayna, une radio laboratoire de son université, les responsables de cette Radio lui propose quelques émissions et la présentation des journaux en swahili à la fin de ses études. Sa carrière est ainsi lancée en 2008 ! 

Découverte par la Radio Mishapi

En 2010, un opérateur économique vient de lancer une nouvelle Radio dans la ville de Goma_ Mishapi Voice Tv. La Radio Communautaire Tayna a déjà lancé dans la même ville, sa sous-station. Desanges fait partie de cette mission. D’une voix indépendante et innovante, ses prestations au micro font vibrer la ville. En octobre 2010, Mishapi Voice Tv ne sait résister à ses prestations. Son succès a déjà fait son bonhomme de chemin.

A Mishapi Voice Tv, des nombreux journalistes viennent de la capitale Kinshasa. Elle, vient du village et déterminée plus que tout. Trois mois plus tard, celle qui était recrutée comme Journaliste Reporter et Présentatrice du Journal en Swahili se voit confier la responsabilité du Desk Swahili.

Une année plus tard, en novembre 2011, alors qu’elle n’a que 25 ans, la Direction de la Radio la nomme Rédactrice en Chef avec sous sa responsabilité 25 Journalistes reporters. Elle a encore mérité la confiance de ses supérieurs.

« C’est une femme courageuse et déterminée. Une femme de vision, humble, disciplinée, sereine, pleine d’humour et d’empathique. » Voilà comment ses supérieurs la qualifient. Selon eux, ce sont ces qualités qui lui ont joué jusqu’à être élevée au rang de directrice des informations à Mishapi Voice Tv.

En 2014, toujours en relation avec les médias, Desanges KIHUHA sera Coordonnatrice de l’Agence de Communication ‘’Groupe Top Africa’’. Une agence spécialisée dans la production des émissions, des spots de sensibilisation et le monitoring des médias.

Son entrée à Internews

L’épidémie d’Ebola fait rage à l’Est de la RDC en 2018. Desanges KIHUHA, maintenant mariée, mère de deux enfants a repris le micro et travaille avec le Collectif des Radios Communautaires du Nord-Kivu, comme Productrice à travers la Radio Communautaire Tayna de Goma.

Cette Radio est partenaire à l’ONG Internews, dans le cadre des productions des émissions en Journalisme narratif. C’est Desanges KIHUHA qui est désignée par sa Radio pour ces productions, en 2019.

« La Radio Communautaire Tayna venait d’accuser un grand retard dans la production de ses émissions. Le journaliste qui nous avait été envoyé nous faisait tourner en rond, malgré une formation de trois semaines sur le journalisme narratif. C’est là, que Jacque Vagheni, Coordonnateur de Coracon va nous envoyer Desanges KIHUHA pour relever ce défi. Après trois jours de remise à niveau, Desanges KIHUHA s’est imprégnée des techniques de productions de ces genres d’émissions et a par la suite couvert le gap de trois mois d’absence des productions de la Radio Tayna », témoigne Frederick ALINABO, alors Journaliste Consultant en Journalisme narratif dans le projet Ebola d’Internews.

En 2020, la pandémie de Covid19 frappe la planète. La RDC qui ne s’est pas encore relevée du traumatisme d’Ebola n’est pas épargnée.

L’ONG Internews, grâce au soutien financier de l’Union Européenne va mettre sur pied le Projet  Covid19-Réponse Rapide dans la Région des Grands-Lacs afin de contrer les rumeurs et les désinformations sur cette pandémie à l’Est de la RDC, au Rwanda, au Burundi, en Ouganda et en Tanzanie.

Desanges KIHUHA, qui a fait ses preuves dans le projet Ebola, y sera repêchée après un Test d’écrire radio et de diction du swahili qu’elle remporte haut la main.

Retenue pour un stage professionnelle, ‘’la voix des anges’’ sera plus qu’une voix. Mais un atout dans la collecte des données de plus de 60 radios partenaires du projet. Elle finira le projet comme Journaliste consultante d’Internews.   

Ses rêves

Née d’une famille de 12 enfants, dont 9 garçons et 3 filles ; Mme Desanges KIHUHA qui élève seule ses deux enfants depuis le décès de son mari en 2019, n’a qu’un rêve : « exceller dans la presse pour aider les nécessiteux. »

Serge BISIMWA

One thought on “Desanges KIHUHA, la voix des anges

Répondre à PAPY KILONGO Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *