#InfoNyiragongo2021 : Bulletin Volkeno ni Jirani N°21 du 10 juin

#InfoNyiragongo2021 : Bulletin Volkeno ni Jirani N°21 du 10 juin

RWANDA- IL RESTE UN SEUL CAMP DES DEPLACES

À la suite de l’appel de retour lancé par l’autorité provinciale du Sud-Kivu, les camps des déplacés situés au Rwanda se vident petit à petit de ses occupants. Il ne reste qu’un seul camp des déplacés situé à Rubavu au Rwanda signale notre correspondant local.

C’est le site d’accueil des déplacés situé dans le village de BUSASARAMA qui reste opérationnel jusque-là. Les sources sur place indiquent que ce camp qui compte 180 déplacés venus de la ville de Goma et de GISENYI continue à prendre soins des déplacés. La prise en charge est faite des vivres et non vivres. 

Selon le Ministère Rwandais en charge de la gestion des urgences, MINEMA, le gouvernement Rwandais a mis à la disposition des déplacés, des véhicules pour le transport jusqu’à la frontière.

Les mêmes sources du ministère indiquent que les habitants de Goma qui étaient en déplacement au Rwanda regagnent leur pays en petit groupe pour faciliter le transport.

ACCES AUX SOINS A KALEHE

Dans certaines parties du territoire de Kalehe, les déplacés dû à l’éruption du Nyiragongo accèdent difficilement aux soins de santé malgré l’appel des autorités provinciales. Des témoignages recueillis dans certains villages, renseignent que la situation est la conséquence de l’insuffisance des médicaments et installations sanitaires adéquates. Des déplacés sont ainsi facturés avant d’accéder aux soins. Rappelons que le weekend dernier l’administrateur du territoire de Kalehe Dédé MUAMBA CIBUABUA avais rassuré qu’un lot des médicaments avait été donné aux zones de santé de Minova et celle de Kalehe pour la prise en charge des sinistrés.

Situation Humanitaire Kalehe      

La distribution des vivres non-vivres aux déplacés de Goma pose problème dans le territoire de Kalehe. Selon des témoins interrogés pars notre reporter, les populations locales ont plus bénéficiés de l’assistance que les déplacés qui en sont nécessiteux. Un problème de coordination serait à la base de cette situation.

Intervention de la Croix rouge dans la crise humanitaire liée à l’éruption

Le mouvement international de la croix rouge et du croissant rouge s’active à venir en aide aux personnes touchées par l’éruption volcanique du 22 Mai dernier. Le mouvement l’a fait savoir au cours d’une conférence de presse organisée vendredi 11 Juin à Goma. Ce réseau humanitaire mondial a fait le point de ses interventions sur différents axes.

Dans le domaine de l’eau par exemple, le CICR distribue depuis le 29 mai dernier de l’eau potable par camion-citerne, pour alimenter les bornes fontaines à Sake, en faveur d’environ 5 400 personnes. Le réservoir de Munigi, au Nord-Est de Goma, dans le territoire de Nyiragongo bénéficie également d’une opération similaire en faveur d’environ 59 000 personnes qui dépendent des bornes fontaines de son réseau.

Sur le plan sanitaire, la fédération Internationale de la croix rouge quant à elle dit avoir administré des soins à 366 personnes, dont 265 présentant des plaies, et 99 autres, des brûlures, au lendemain de l’éruption volcanique, soit le 23 mai. La croix rouge de la République Démocratique du Congo qui a participé aux soins de ces blessés ajoute qu’elle a aussi déposé à la morgue de l’hôpital Provincial du Nord-Kivu 15 dépouilles mortelles ramassées dans la région.

Enfin, la Croix-Rouge Congolaise affirme avoir bénéficié de l’appui technique, logistique et financier du CICR pour l’identification des enfants non accompagnés et des parents à la recherche de leurs enfants. C’est dans ce cadre que depuis le 23 mai dernier, 147 enfants séparés de leurs familles sur les 185 identifiés, ont été réunifiés à ces dernières, et 174 autres ont été référés vers les centres officiels d’hébergement d’enfants. Pendant ce temps, 1290 requêtes des parents à la recherche de leurs enfants ont été reçus et traités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *