#InfoNyiragongo2021 : Bulletin Volkeno ni Jirani N°19 du 10 juin

#InfoNyiragongo2021 : Bulletin Volkeno ni Jirani N°19 du 10 juin

MESURES COVID19-ERUPTION VOLCAN

La récente éruption du volcan Nyiragongo a intensifié les mouvements de population entre le Nord et le Sud Kivu en pleine crise de covid19. Le gouvernement provincial du Sud-Kivu compte renforcer les mécanismes de contrôle à différents postes d’entrée dans la province. Ceci pour limiter les cas de contamination à la covid19 durant ce temps caractérisé par des mouvements intenses. Le ministre provincial de la santé, cosmos Bishisha qui l’annonce rassure que des équipes sont prêtes pour ce travail. Il estime par ailleurs que la meilleure façon pour endiguer la pandémie pendant ce moment est de se faire vacciner.Pour sa part, le Pharmacien LEA BABONE Martin, président de la société civile santé du Sud-Kivu, ces mesures devraient être renforcer par des sensibilisations au profit des habitants. Signalons que depuis le début de la troisième vague de covid 19 en RDC, plus de 200 nouveaux cas ont été enregistré. Au nord Kivu, déjà près de 40 cas déjà testés positifs. Avec ces mouvements intenses entre habitants, un test systématique au Sud-Kivu permettrait d’en dénicher d’autres qui restent inconnu soulignent la Société civile santé.

Reprise des activités scolaires à Minova

Les activités scolaires ont repris à Minova, cité située à quelques kilomètres de la ville de Goma victime le 22 mai dernier de l’éruption volcanique Nyiragongo ayant contraint des milliers des familles à fouir leurs abris ; plus de 65 mille familles avaient foui vers Minova. Depuis l’éruption volcanique à Goma, des écoles et églises ont été pris d’assaut par les déplacés en provenance de Goma. Selon FUNDO Willy, enseignant dans une école de Bubandano et leader communautaire, des dispositions ont été prises par les autorités locales qui ont décidé de la délocalisation des déplacés aussi bien vers des sites que dans des familles d’accueil afin de désengorger les écoles et permettre ainsi un bon déroulement des activités scolaires.

REHABILITATION ECOLES DE SAKE  

La sous division de l’enseignement primaire, secondaire et technique de Sake, en territoire de Masisi, plaide pour la réhabilitation de ses écoles qui ont abrités des sinistrés du Nyiragongo, il y a 3 semaines. D’après SEBIKWARE Eugène, chef de cette Sous-division, il s’agit de 28 écoles qui sont dans un état de délabrement suite à leur occupation par des déplacés. Il affirme que certaines d’elles se retrouvent avec des murs en planches arrachés, des matériels didactiques emportés, des tôles abîmées.

COMPASSION KINOISE SINISTRES DE GOMA

Des habitants de Kinshasa disent être de cœur avec leurs compatriotes de Goma et ses environs après l’éruption du Nyiragongo il y a 3 semaines. Ils demandent aux autorités de mettre en place un plan de contingence qui mettrait à l’abris ces populations lors de futures catastrophes naturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *