Les séquelles de la covid-19 nécessitent un suivi médical en Ouganda. Cette demande est d’un groupe de médecins au gouvernement de Kaguta Yoweri Museveni (Spice FM, Newsletter#7, Novembre 2020)

Les séquelles de la covid-19 nécessitent un suivi médical en Ouganda. Cette demande est d’un groupe de médecins au gouvernement de Kaguta Yoweri Museveni (Spice FM, Newsletter#7, Novembre 2020)

Les médecins demandent au gouvernement de mettre en place des cliniques post-COVID-19 pour le suivi des victimes de cette maladie. Ils jugent la politique du gouvernement, de renvoyer les patients chez eux dès que le test est négatif, peu efficace car sans soins médicaux ils vont de multiples effets à long terme. C’est notamment, le brouillard cérébral, la démence, des douleurs musculaires, la fatigue et palpitations cardiaques. D’autres patients souffrent de maladies mentales telles que la dépression.

Le Dr Freddie Nakwagala, médecin consultant principal à l’hôpital national de référence de Mulago, un des centres de traitement COVID-19 du pays, affirme que les cliniques sont importantes pour surveiller l’état des patients après leur sortie.

Le Dr Juliet Nakku, directrice exécutive de l’hôpital psychiatrique national de référence de Butabiika, estime que ces cliniques serviraient d’un cadre de recherche sur la manière dont COVID-19 affecte la santé mentale. Selon elle, cela aidera les scientifiques à mieux comprendre la maladie et sa prise en charge efficace.

De son côté, le Dr Charles Olaro, directeur des services curatifs au ministère Ougandais de la santé, déclare qu’il est impossible pour l’instant de mettre en place des cliniques car la COVID-19 est une nouvelle maladie et le meilleur moyen de sa gestion est de demander aux guéris de repasser dans les cliniques habituelles pour le contrôle des problèmes hormonaux. À ce jour, l’Ouganda a enregistré plus de 8 000 patients guéris de covid-19, indique le ministère de la sante de ce pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *