Les réfugiés vivant avec handicap au camp de Kyangwali face aux multiples difficultés pour être assistée normalement(Spice FM, nwesletter #8, Octobre 2020)

Les réfugiés vivant avec handicap au camp de Kyangwali face aux multiples difficultés pour être assistée normalement(Spice FM, nwesletter #8, Octobre 2020)

Les personnes handicapées, vivant dans le camp des réfugiés de Kyangali, se plaignent de pouvoir exprimer les besoins pour être assistées comme les autres réfugiés. Selon la radio Spice FM, cette catégorie de personne manque d’interprètes en langue des signes dans les centres de santé de ce camp. Les sourds muets ne savent appeler les autorités sanitaires par téléphone en cas d’urgence. Les personnes malvoyantes ignorent le genre d’aide auquel ils ont droit par manque des guides.

Pire encore, ils ne savent pas accéder aux installations sanitaires. Dr Esau Muhwezi, médecin au centre de santé de Kyangwali IV, a déclaré que le gouvernement a promis de fournir des interprètes en langue des signes et des guides dans divers centres de santé d’isolement pour garantir aux personnes handicapées a un accès égal aux différents services pendant la pandémie de COVID-19 dans le camp de Kyangwali.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *